Genebat

Agrandissement

L’extension d’une maison est un bon moyen de gagner de l’espace sans déménager. Elle permet d’augmenter la surface en mètres carrés et bien souvent de restructurer l’espace à vivre. Avant de se lancer dans un agrandissement de maison, il est important de connaître les quelques règles incontournables.

Une question?Faut-il faire la demande d’un permis de construire, d’une déclaration de travaux ?

La déclaration préalable est exigée dans trois cas de figure :

1. Pour des travaux d’agrandissement ou des changements de destination d’une construction existante, si la surface de plancher ou l’emprise au sol créée est inférieure à 20 m2. Cette limite passe à 40 m2 en zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisme (PLU) ou par un plan d’occupation des sols spécifique. Enfin, depuis le 27 mars 2014, si la commune dépend d’un PLU, vous n’avez plus à respecter le coefficient d’occupation des sols (COS) qui imposait une taille minimale de terrain pour agrandir.
2. Quand la surface ou l’emprise totale de la construction n’excède pas les 170 m2, après travaux.
3. Pour des travaux modifiant l’aspect extérieur du bâtiment. Pour tous les autres cas, il faudra passer au permis de construire.

Quelques Règles

L’extension d’une maison est un ouvrage soumis à règlementation. Il existe des règles de construction liées à la hauteur, définies par le Plan local d’urbanisme de chaque commune. Le permis de construire est obligatoire dès que vous procédez à une surélévation de la toiture. L’autorisation émanant de la municipalité doit être mise en évidence durant toute la durée des travaux. IMG_1774La contrainte de superficie peut conduire les propriétaires à créer un étage. C’est un aménagement qui donnera une plus-value à la propriété au moment de la revente. Le nombre de pièces obtenues par cette extension est plus important.

L’extension d’une maison ne doit pas dénaturer le reste de l’habitation. Vous pouvez faire appel à un architecte pour trouver le parfait équilibre entre esthétique et gain d’espace. Son expertise est également importante en ce qui concerne la solidité de la construction. La stabilité de l’ensemble de la structure dépend de celle de la charpente existante. Elle doit être assez solide pour supporter un poids supplémentaire. Une surcharge peut entraîner un affaissement, voire un effondrement de tout le bâtiment. Pour un agrandissement sans surélévation, il faut voir la nécessité d’un remblayage ou d’un terrassement par une étude du terrain.

Des Idées pour vos agrandissements

IMG-2052-Resolution-de-lecranL’exploitation d’une partie de la cour ou du jardin est une manière de procéder judicieusement à l’extension d’une maison. L’aménagement permet d’obtenir une construction de plain-pied qui jouit d’un bon éclairage naturel et qui profite pleinement de la chaleur du soleil.

La nouvelle pièce peut être destinée à une cuisine, à un débarras ou à une véranda. Les maîtres d’œuvre peuvent privilégier l’utilisation du vitrage afin que les pièces de la maison principale ne deviennent plus sombres. Un éclairage maximal traverse l’extension pour parvenir jusqu’à elles. Les baies vitrées sont principalement indiquées.
L’extension d’une maison ne doit pas dénaturer le reste de l’habitation. Pour un agrandissement sans surélévation, il faut voir la nécessité d’un remblayage ou d’un terrassement par une étude du terrain.